DESSINS

La fille de la rue de Passy.

Edwige, dessin original de Chas Laborde, 1920. Résigné, Monsieur offre un nouveau chapeau à Madame. Celle-ci s’admire devant le miroir. La vendeuse a du mal à retenir un sourire moqueur. Ce dessin  a été publié dans le numéro 248 de

/

La fille de la rue de Passy.

Edwige, dessin original de Chas Laborde, 1920. Résigné, Monsieur offre un nouveau chapeau à Madame. Celle-ci s’admire devant le miroir. La vendeuse a du mal à retenir un sourire moqueur. Ce dessin  a été publié dans le numéro 248 de

/

La fille du cabaret russe.

Nuits de princes, eau-forte de Chas Laborde, s.d. Nous ignorons la date et la provenance de cette eau-forte. Elle représente un cabaret ou restaurant russe, sans doute à Paris, dans les années 20. Tirée à cent vingt exemplaires. Celui-ci porte

/

La fille du cabaret russe.

Nuits de princes, eau-forte de Chas Laborde, s.d. Nous ignorons la date et la provenance de cette eau-forte. Elle représente un cabaret ou restaurant russe, sans doute à Paris, dans les années 20. Tirée à cent vingt exemplaires. Celui-ci porte

/

Les Fillettes de Montmartre.

Les petites courtisanes, dessin original, s.d. Ce dessin, sans doute publié dans la presse et datant du début des années 1910, représente les fillettes délurées de Montmartre. C’est l’époque de l’amitié entre Chas et Poulbot. Celui-ci admire le talent d’observation

/

Les Fillettes de Montmartre.

Les petites courtisanes, dessin original, s.d. Ce dessin, sans doute publié dans la presse et datant du début des années 1910, représente les fillettes délurées de Montmartre. C’est l’époque de l’amitié entre Chas et Poulbot. Celui-ci admire le talent d’observation

/

L’ami anglais.

F.N. Jennings, dessins de Chas Laborde, 1904. Ces trois dessins de Chas Laborde représentent F. Neville-Jennings, un de ses camarades de l’académie Julian. Ce jeune Anglais, né à Londres, est venu étudier à Paris en 1904 et habite rue de Rennes. Il est

/

L’ami anglais.

F.N. Jennings, dessins de Chas Laborde, 1904. Ces trois dessins de Chas Laborde représentent F. Neville-Jennings, un de ses camarades de l’académie Julian. Ce jeune Anglais, né à Londres, est venu étudier à Paris en 1904 et habite rue de Rennes. Il est

/

Les filles du boulevard.

Dessin inédit de Chas Laborde, 1919. Paris. Chas est installé à la terrasse d’un café et, comme à son habitude, observe et dessine les passants sur le boulevard. Tous les jours, après avoir travaillé dans son atelier, il va au café

/

Les filles du boulevard.

Dessin inédit de Chas Laborde, 1919. Paris. Chas est installé à la terrasse d’un café et, comme à son habitude, observe et dessine les passants sur le boulevard. Tous les jours, après avoir travaillé dans son atelier, il va au café

/

Les filles de la rue.

L’Inflation sentimentale, de Pierre Mac Orlan, La Renaissance du Livre, 1923. A l’origine de ce livre, un des meilleurs de Chas, on trouve l’enthousiasme de Mac Orlan pour les dessins de Georges Grosz. Francis Carco raconte comment le romancier rebattait

/

Les filles de la rue.

L’Inflation sentimentale, de Pierre Mac Orlan, La Renaissance du Livre, 1923. A l’origine de ce livre, un des meilleurs de Chas, on trouve l’enthousiasme de Mac Orlan pour les dessins de Georges Grosz. Francis Carco raconte comment le romancier rebattait

/

Un Suédois à Paris.

Paris under 4 arstider, de Adolf Hallman, Bonniers, 1930. Reinhold Adolf Hallman (1893-1968) est né dans une famille ouvrière. Il peut suivre des études artistiques grâce au prince Eugène de Suède. Neurasthénique, Hallman affiche sa sympathie pour les idées anarchistes.

/

Un Suédois à Paris.

Paris under 4 arstider, de Adolf Hallman, Bonniers, 1930. Reinhold Adolf Hallman (1893-1968) est né dans une famille ouvrière. Il peut suivre des études artistiques grâce au prince Eugène de Suède. Neurasthénique, Hallman affiche sa sympathie pour les idées anarchistes.

/

La fille aux perles.

Frontispice, L’Ami du Lettré, année littéraire et artistique pour 1925, Georges Crès & Cie. Chas représente à nouveau l’intérieur d’une maison close. Ce n’est pas le coup de feu. Deux pensionnaires tuent le temps en dansant entre elles. Le chat

/

La fille aux perles.

Frontispice, L’Ami du Lettré, année littéraire et artistique pour 1925, Georges Crès & Cie. Chas représente à nouveau l’intérieur d’une maison close. Ce n’est pas le coup de feu. Deux pensionnaires tuent le temps en dansant entre elles. Le chat

/

La fille près de la rivière.

Première pudeur, Le Sourire, 25 juin 1914. Il fait beau, un temps pour les Parisiens à aller s’asseoir dans l’herbe au bord de l’eau. Le printemps donne des idées au gros homme échauffé par le vin. La gamine maigrichonne ne

/

La fille près de la rivière.

Première pudeur, Le Sourire, 25 juin 1914. Il fait beau, un temps pour les Parisiens à aller s’asseoir dans l’herbe au bord de l’eau. Le printemps donne des idées au gros homme échauffé par le vin. La gamine maigrichonne ne

/

Oh les beaux jours.

Les joies du retour, dessin paru dans La Baïonnette, n°224, 16 octobre 1919. L’été, dans le jardin… La famille pose pour la photo au pied d’un ridicule arbre en pot… . Le père est derrière l’appareil. Il fixe pour la

/

Oh les beaux jours.

Les joies du retour, dessin paru dans La Baïonnette, n°224, 16 octobre 1919. L’été, dans le jardin… La famille pose pour la photo au pied d’un ridicule arbre en pot… . Le père est derrière l’appareil. Il fixe pour la

/