FARFOUILLE

La fille à la veste rose.

Trois dessins originaux de Chas Laborde. Le premier, datant sans doute de l’époque de Rues et visages de Paris, montre une jolie passante saisie sur le vif. Le second montre d’un côté le croquis préparatoire pour un dessin publié dans

/

La fille à la veste rose.

Trois dessins originaux de Chas Laborde. Le premier, datant sans doute de l’époque de Rues et visages de Paris, montre une jolie passante saisie sur le vif. Le second montre d’un côté le croquis préparatoire pour un dessin publié dans

/

La fille copiée.

Château La Pompe. Circulent de temps à autre sur divers sites marchands quelques copies – anciennes -  de dessins de Chas Laborde. Voici la dernière en date. A regarder ce dessin, on est aussitôt frappé par la raideur du trait et

/

La fille copiée.

Château La Pompe. Circulent de temps à autre sur divers sites marchands quelques copies – anciennes -  de dessins de Chas Laborde. Voici la dernière en date. A regarder ce dessin, on est aussitôt frappé par la raideur du trait et

/

La fille du cabaret russe.

Nuits de princes, eau-forte de Chas Laborde, s.d. Nous ignorons la date et la provenance de cette eau-forte. Elle représente un cabaret ou restaurant russe, sans doute à Paris, dans les années 20. Tirée à cent vingt exemplaires. Celui-ci porte

/

La fille du cabaret russe.

Nuits de princes, eau-forte de Chas Laborde, s.d. Nous ignorons la date et la provenance de cette eau-forte. Elle représente un cabaret ou restaurant russe, sans doute à Paris, dans les années 20. Tirée à cent vingt exemplaires. Celui-ci porte

/

Les Fillettes de Montmartre.

Les petites courtisanes, dessin original, s.d. Ce dessin, sans doute publié dans la presse et datant du début des années 1910, représente les fillettes délurées de Montmartre. C’est l’époque de l’amitié entre Chas et Poulbot. Celui-ci admire le talent d’observation

/

Les Fillettes de Montmartre.

Les petites courtisanes, dessin original, s.d. Ce dessin, sans doute publié dans la presse et datant du début des années 1910, représente les fillettes délurées de Montmartre. C’est l’époque de l’amitié entre Chas et Poulbot. Celui-ci admire le talent d’observation

/

L’ami anglais.

F.N. Jennings, dessins de Chas Laborde, 1904. Ces trois dessins de Chas Laborde représentent F. Neville-Jennings, un de ses camarades de l’académie Julian. Ce jeune Anglais, né à Londres, est venu étudier à Paris en 1904 et habite rue de Rennes. Il est

/

L’ami anglais.

F.N. Jennings, dessins de Chas Laborde, 1904. Ces trois dessins de Chas Laborde représentent F. Neville-Jennings, un de ses camarades de l’académie Julian. Ce jeune Anglais, né à Londres, est venu étudier à Paris en 1904 et habite rue de Rennes. Il est

/

La revue de l’homme.

“20 ans plus tard, tels que les voit Chas Laborde…”, Adam, n°117, 15 janvier 1936. Adam, la revue de l’homme, fondée en 1925, a duré jusqu’en 1973. Elle est consacrée à la mode masculine et fait  appel à des dessinateurs

/

La revue de l’homme.

“20 ans plus tard, tels que les voit Chas Laborde…”, Adam, n°117, 15 janvier 1936. Adam, la revue de l’homme, fondée en 1925, a duré jusqu’en 1973. Elle est consacrée à la mode masculine et fait  appel à des dessinateurs

/

La fille et l’araignée.

Deux ex-libris dessinés par Chas Laborde. L’ex-libris est, selon l’Association Française pour la Connaissance de l’Ex-Libris, une “petite vignette, généralement collée, affirmant la propriété d’un livre. Fixée sur la page de garde ou le contre plat de ce livre, elle

/

La fille et l’araignée.

Deux ex-libris dessinés par Chas Laborde. L’ex-libris est, selon l’Association Française pour la Connaissance de l’Ex-Libris, une “petite vignette, généralement collée, affirmant la propriété d’un livre. Fixée sur la page de garde ou le contre plat de ce livre, elle

/

Les filles de l’expo.

Exposition internationale des arts et des techniques dans la vie moderne Paris 1937.   L’exposition réunit sur les bords de la Seine plus de 40 nations. Le “groupe X” est consacré aux éditions, livres et revues. Dans ce groupe la

/

Les filles de l’expo.

Exposition internationale des arts et des techniques dans la vie moderne Paris 1937.   L’exposition réunit sur les bords de la Seine plus de 40 nations. Le “groupe X” est consacré aux éditions, livres et revues. Dans ce groupe la

/

La fille et la souris.

Les chansons érotiques de P.-J. Béranger ,”Aux dépens d’un amateur”, 1926. Publié d’abord en Belgique, en 1835, puis en France en 1864, sept ans après la mort de leur auteur, les chansons érotiques de Béranger sont des poèmes grivois ou paillards, écrits

/

La fille et la souris.

Les chansons érotiques de P.-J. Béranger ,”Aux dépens d’un amateur”, 1926. Publié d’abord en Belgique, en 1835, puis en France en 1864, sept ans après la mort de leur auteur, les chansons érotiques de Béranger sont des poèmes grivois ou paillards, écrits

/