LIVRES

La fille des Halles (2)

En 1929, Chas Laborde illustre L’Homme traqué de Francis Carco de 14 eaux-fortes qui constituent certainement un des sommets de son oeuvre. Quelques exemplaires, sur Japon, contiennent une image supplémentaire, dite “refusée”. Les croquis originaux de Chas, qui ont été

/

La fille des Halles (2)

En 1929, Chas Laborde illustre L’Homme traqué de Francis Carco de 14 eaux-fortes qui constituent certainement un des sommets de son oeuvre. Quelques exemplaires, sur Japon, contiennent une image supplémentaire, dite “refusée”. Les croquis originaux de Chas, qui ont été

/

La fille à la veste rose.

Trois dessins originaux de Chas Laborde. Le premier, datant sans doute de l’époque de Rues et visages de Paris, montre une jolie passante saisie sur le vif. Le second montre d’un côté le croquis préparatoire pour un dessin publié dans

/

La fille à la veste rose.

Trois dessins originaux de Chas Laborde. Le premier, datant sans doute de l’époque de Rues et visages de Paris, montre une jolie passante saisie sur le vif. Le second montre d’un côté le croquis préparatoire pour un dessin publié dans

/

La fille de Montigny.

Claudine à l’école, de Willy et Colette Willy, Henri Jonquières éditeur, 1925. Claudine à l’école paraît en 1900. Willy a 41 ans et est marié depuis sept ans à Colette.  Né dans  une famille d’éditeurs réputés, il tient de multiples

/

La fille de Montigny.

Claudine à l’école, de Willy et Colette Willy, Henri Jonquières éditeur, 1925. Claudine à l’école paraît en 1900. Willy a 41 ans et est marié depuis sept ans à Colette.  Né dans  une famille d’éditeurs réputés, il tient de multiples

/

La fille de la rue Jacob.

Claudine à Paris, de Willy & Colette Willy, Henri Jonquières, 1925. C’est en 1924, avec Claudine en ménage, que le jeune éditeur Henri Jonquières met en chantier la série des Claudine, de Willy et Colette Willy, illustrée par Chas Laborde. Colette

/

La fille de la rue Jacob.

Claudine à Paris, de Willy & Colette Willy, Henri Jonquières, 1925. C’est en 1924, avec Claudine en ménage, que le jeune éditeur Henri Jonquières met en chantier la série des Claudine, de Willy et Colette Willy, illustrée par Chas Laborde. Colette

/

La fille du boulevard Berthier.

L’Ingénue libertine, de Colette, Henri Jonquières, 1922. Henri Jonquières dirige au 21, rue Visconti, une librairie aussi exiguë qu’étroite. « Le bureau de mon ami », se souvient Mac Orlan, « ressemblait à un placard d’opéra-comique. On pouvait y tenir deux. Le plus

/

La fille du boulevard Berthier.

L’Ingénue libertine, de Colette, Henri Jonquières, 1922. Henri Jonquières dirige au 21, rue Visconti, une librairie aussi exiguë qu’étroite. « Le bureau de mon ami », se souvient Mac Orlan, « ressemblait à un placard d’opéra-comique. On pouvait y tenir deux. Le plus

/

La fille de Villefranche-de-Rouergue

Rien qu’une femme, de Francis Carco, 1925. Rien qu’une femme paraît en 1925, sans mention d’éditeur. Tiré à 276 exemplaires, il constitue la quatrième édition, mais la première de luxe, d’un roman paru en 1921 chez Fayard. Francis Carco y raconte,

/

La fille de Villefranche-de-Rouergue

Rien qu’une femme, de Francis Carco, 1925. Rien qu’une femme paraît en 1925, sans mention d’éditeur. Tiré à 276 exemplaires, il constitue la quatrième édition, mais la première de luxe, d’un roman paru en 1921 chez Fayard. Francis Carco y raconte,

/

La fille de Kolno.

Maria Lani, Editions des Quatre Chemins, 1929.   En 1929, les amateurs de beaux livres découvrent Maria Lani, grâce à un album, tiré à 80 exemplaires et publié par les éditions des Quatre Chemins, qui propose 51 portraits de cette inconnue

/

La fille de Kolno.

Maria Lani, Editions des Quatre Chemins, 1929.   En 1929, les amateurs de beaux livres découvrent Maria Lani, grâce à un album, tiré à 80 exemplaires et publié par les éditions des Quatre Chemins, qui propose 51 portraits de cette inconnue

/

La fille de Kensington.

Tendres Stocks, de Paul Morand, Emile-Paul frères, 1924.     Quand  Tendres Stocks parait en 1924, Paul Morand n’a publié que des poèmes. Ce recueil de trois nouvelles, Clarisse, Aurore et Delphine, marque donc ses débuts en prose. Elles ont  l’Angleterre pour décor

/

La fille de Kensington.

Tendres Stocks, de Paul Morand, Emile-Paul frères, 1924.     Quand  Tendres Stocks parait en 1924, Paul Morand n’a publié que des poèmes. Ce recueil de trois nouvelles, Clarisse, Aurore et Delphine, marque donc ses débuts en prose. Elles ont  l’Angleterre pour décor

/

La fille de Chatou.

Jocaste et le Chat Maigre, d’Anatole France, La Banderole, 1921. Après lui avoir donné quelques leçons, Jean-Gabriel Daragnès juge que Chas est désormais prêt à graver. Pour ses premières armes, il lui confie l’illustration de deux nouvelles d’Anatole France, réunies

/

La fille de Chatou.

Jocaste et le Chat Maigre, d’Anatole France, La Banderole, 1921. Après lui avoir donné quelques leçons, Jean-Gabriel Daragnès juge que Chas est désormais prêt à graver. Pour ses premières armes, il lui confie l’illustration de deux nouvelles d’Anatole France, réunies

/

La Belle Journée.

La Belle Journée, de Jacques de Lacretelle, Au Sans Pareil, 1925. Fils du consul de France à Alexandrie, Jacques de Lacretelle (1888-1985) est élevé après la mort prématurée de son père par son grand-père. Pierre-Henri de Lacretelle, poète, ancien député

/

La Belle Journée.

La Belle Journée, de Jacques de Lacretelle, Au Sans Pareil, 1925. Fils du consul de France à Alexandrie, Jacques de Lacretelle (1888-1985) est élevé après la mort prématurée de son père par son grand-père. Pierre-Henri de Lacretelle, poète, ancien député

/