AMIS

Où est Charlie? (2)

Chas Laborde a appris la gravure auprès de Jean-Gabriel Daragnès, d’abord dans son atelier du quai aux Fleurs puis, à partir de 1923, au 57bis boulevard de Rochechouart. Daragnès y est le voisin du taille-doucier Roger Lacourière et de sa

/

Où est Charlie? (2)

Chas Laborde a appris la gravure auprès de Jean-Gabriel Daragnès, d’abord dans son atelier du quai aux Fleurs puis, à partir de 1923, au 57bis boulevard de Rochechouart. Daragnès y est le voisin du taille-doucier Roger Lacourière et de sa

/

Gus Bofa au cinéma.

« Les actualités », Paris-Midi, 15 mars 1940. Au printemps 1934, alors que la crise a tué l’édition de luxe, Simon Arbellot, collaborateur du Temps mais aussi de Documents, la revue de Georges Bataille, offre à Chas un nouveau débouché à son

/

Gus Bofa au cinéma.

« Les actualités », Paris-Midi, 15 mars 1940. Au printemps 1934, alors que la crise a tué l’édition de luxe, Simon Arbellot, collaborateur du Temps mais aussi de Documents, la revue de Georges Bataille, offre à Chas un nouveau débouché à son

/

Pierre Falké.

Chas Laborde rencontre Pierre Falké vers 1906. Bien que Mac Orlan le fasse naître en Australie, Pierre André Michel Falké a vu le jour à Paris  le 27 mai 1884, dans le 14e arrondissement. Son père,  Martial Falké, est employé au

/

Pierre Falké.

Chas Laborde rencontre Pierre Falké vers 1906. Bien que Mac Orlan le fasse naître en Australie, Pierre André Michel Falké a vu le jour à Paris  le 27 mai 1884, dans le 14e arrondissement. Son père,  Martial Falké, est employé au

/

Les filles de la Place Royale.

Charlie Chasseur, de Jacques Dyssord, Bernard Grasset, 1924. Chas Laborde a connu le baron Edouard Jacques Marie Joseph Moreau de Bellaing chez les Pères à Oloron-Sainte-Marie. Monté à Paris en 1900,  Edouard jette son titre par-dessus les moulins et se

/

Les filles de la Place Royale.

Charlie Chasseur, de Jacques Dyssord, Bernard Grasset, 1924. Chas Laborde a connu le baron Edouard Jacques Marie Joseph Moreau de Bellaing chez les Pères à Oloron-Sainte-Marie. Monté à Paris en 1900,  Edouard jette son titre par-dessus les moulins et se

/

Lectures de Mac Orlan

Pierre Mac Orlan et les peintres.   Parution de la troisième livraison de Lectures de Mac Orlan, publié par la Société des lecteurs de Pierre Mac Orlan.Le dessin et la peinture ont tenu une place importante dans la vie et

/

Lectures de Mac Orlan

Pierre Mac Orlan et les peintres.   Parution de la troisième livraison de Lectures de Mac Orlan, publié par la Société des lecteurs de Pierre Mac Orlan.Le dessin et la peinture ont tenu une place importante dans la vie et

/

Gus Bofa et Paul Cézanne

L’Assassinat considéré comme un des beaux-arts. A l’occasion des Rencontres du 9e Art à Aix-en-Provence, l’Atelier de Paul Cézanne propose du 23 mars au 17 mai 2015  propose une exposition rassemblant Paul Cézanne et Gus Bofa autour du thème de l’assassinat.

/

Gus Bofa et Paul Cézanne

L’Assassinat considéré comme un des beaux-arts. A l’occasion des Rencontres du 9e Art à Aix-en-Provence, l’Atelier de Paul Cézanne propose du 23 mars au 17 mai 2015  propose une exposition rassemblant Paul Cézanne et Gus Bofa autour du thème de l’assassinat.

/

L’artiste chez lui.

Portrait de Chas Laborde et Juliette Juvin, par Jules Pascin, eau-forte et aquatinte, 1925. Chas et Pascin sont amis. Jean Oberlé se souvient : ” [Pascin] avait la plus grande admiration pour son ami Chas Laborde, qui la lui rendait bien. Quand j’étais

/

L’artiste chez lui.

Portrait de Chas Laborde et Juliette Juvin, par Jules Pascin, eau-forte et aquatinte, 1925. Chas et Pascin sont amis. Jean Oberlé se souvient : ” [Pascin] avait la plus grande admiration pour son ami Chas Laborde, qui la lui rendait bien. Quand j’étais

/

Gus Bofa à Paris.

Gus Bofa, l’adieu aux armes. La Mairie du 17e arrondissement accueille, du 26 novembre 2014 au 13 février 2015, l’exposition “Gus Bofa, l’adieu aux armes”. Celle-ci, présentée à Angoulême au début de l’année, rend hommage à cet artiste singulier et encore

/

Gus Bofa à Paris.

Gus Bofa, l’adieu aux armes. La Mairie du 17e arrondissement accueille, du 26 novembre 2014 au 13 février 2015, l’exposition “Gus Bofa, l’adieu aux armes”. Celle-ci, présentée à Angoulême au début de l’année, rend hommage à cet artiste singulier et encore

/

Pierre Mac Orlan

L’indicible guerre…     On a parlé de Chas Laborde, et aussi de Georges Grosz et Gus Bofa, lors de la journée d’études consacrée à Pierre Mac Orlan et les peintres et organisée par la Société des Lecteurs de Pierre

/

Pierre Mac Orlan

L’indicible guerre…     On a parlé de Chas Laborde, et aussi de Georges Grosz et Gus Bofa, lors de la journée d’études consacrée à Pierre Mac Orlan et les peintres et organisée par la Société des Lecteurs de Pierre

/

Les filles de Dignimont.

André Dignimont, la vie foisonnante d’un artiste à Paris au temps des années folles, de Philippe Brun, éditions Dittmar. André Dignimont (1891-1965) a su, selon Jean Galtier-Boissière, “admirablement rendre l’atmosphère des quartiers chauds où cols bleus et biffins en bordée,

/

Les filles de Dignimont.

André Dignimont, la vie foisonnante d’un artiste à Paris au temps des années folles, de Philippe Brun, éditions Dittmar. André Dignimont (1891-1965) a su, selon Jean Galtier-Boissière, “admirablement rendre l’atmosphère des quartiers chauds où cols bleus et biffins en bordée,

/