La fille du quai aux Fleurs.

Les innocents, de Francis Carco, Plon, 1928.

innocents_1

 

Les Innocents est réédité en 1919, complété des passages supprimés par la censure. En 1921, La Renaissance du Livre publie une édition de luxe, illustrée de 12 dessins de Chas Laborde. En 1924, c’est au tour de Dignimont d’illustrer le roman pour Ferenczi. Après Albin Michel en 1927, c’est au tour de Plon de rééditer le roman avec un frontispice de Chas Laborde. Celui-ci représente Le Milord, et sa casquette anglaise et Winnie dans un des bars louches qu’elle aime à fréquenter.

innocents_2

Le livre est tiré à 1262 exemplaires; 50  (I-L) sur papier Japon; 1200 (1-1200) sur vélin pur fil du marais; 8 exemplaires hors-commerce (A-H) sur papier Japon; 4 exemplaires (J-M)hors-commerce sur vélin pur fil du marais.

 

 

 

Laisser un commentaire