Le Japonais blond.

Chas Laborde, le Japonais blond, dessin de Gus Bofa, s.d.

chas_portrait_bofa

Chas Laborde révère le dessinateur japonais Hokusaï, le “fou de dessin”. Toute sa vie, il rêve de partir au Japon, projet qui restera inassouvi.

Des gravures que Chas réalise pour Fermina Marquez, Gus Bofa écrit dans Le Crapouillot du 16 décembre 1925 : ” C’est le tour de force perpétuel du dessin solide, merveilleusement exact et sensible, sous le japonisme anémié du trait, la fausse ingénuité des lavis trop crus, et les déformations absurdes et vraies, cérébrales et vivantes. “

Laisser un commentaire