La fille du Bourbonnais.

Valery Larbaud, Allen, édition illustrée et commentée.

Saluons ici les éditions Bleu Autour qui ont pris l’initiative de publier “l’édition idéale” de la longue nouvelle de Valery Larbaud, Allen. Ecrit en 1926, ce texte énigmatique, composé de dialogues, raconte une longue promenade en voiture faite par cinq amis ( dont Valery Larbaud et Léon-Paul Fargue) à travers le “pays d’Allen”, c’est à dire le Bourbonnais.

allen-1

Allen, Valery Larbaud

Valery Larbaud avait souhaité publier une édition bourbonnaise de cet hommage à son pays natal. Pour l’illustrer, il était entré en contact avec le graveur Paul Devaux, lui aussi natif du Bourbonnais. Mais André Malraux, qui vient de créer les éditions Aux Aldes approche le romancier et lui propose de réaliser une édition illustrée par Galanis.  Le graveur étant débordé, Malraux envisage de faire appel à laboureur ou Hermine David, avant de se rabattre sur Coubine. Le livre, imprimé en mars 1927, déçoit Larbaud, qui n’en est que plus décidé à publier l’édition bourbonnaise de sa nouvelle. Celle-ci, imprimée sur les presses de Coulouma, paraît en 1929. Perfectionniste, Larbaud révise son texte pour une nouvelle édition à la N.R.F.

Gravure de Paul Devaux.

Avec l’appui  de la Médiathèque Valery-Larbaud de Vichy, Bleu Autour publie ici le texte de l’édition N.R.F. accompagné des gravures de Devaux et augmenté de  Espérance. Valery Larbaud avait demandé à Paul Devaux d’illustrer cette suite d’Allen, projet interrompu par la mort de l’artiste en 1949, puis celle de l’auteur en 1957. Allant plus loin, l’éditeur propose aussi un très complet passionnant dossier, consacré à Larbaud et à Devaux, mais aussi au Bourbonnais et au livre illustré. On y retrouve bien sûr Chas Laborde qui illustra Fermina Marquez et Barnabooth. Parfaitement réalisé, abondamment illustré, ce très beau livre devrait trouver sa place sur les rayonnages des amateurs de Larbaud mais aussi des amoureux du livre illustré.

Laisser un commentaire