Le retour d’Ulysse.

Ulysse, les chants du retour, de Jean Harambat, Actes Sud BD.

harambat_1 Comme Chas Laborde, Jean Harambat a la passion du voyage et la curiosité de la rencontre. D’Ithaque, il ramène cet album magnifique, où il tisse une histoire mêlant le dernier chant de l’Odyssée et les commentaires et réflexions que suscite le récit de Homère à Jacqueline de Romilly, Jean-Paul Kauffmann, Pierre Michon, Jean-Pierre Vernant ou le bibliothécaire d’Ithaque. Le premier livre que celui-ci acheta pour la bibliothèque était une version illustrée de L’Odyssée. Personne ne l’a jamais empruntée. harambat_4 Le dessin en appelle à la poterie grecque, aux vases mycéniens mais aussi à Hugo Pratt, ou Mirosklav Sasek. La simplicité et la beauté évidentes des images nous guident à travers le temps et affirment le lien qui unit l’humanité d’aujourd’hui à celle des personnages de Homère. Peu importe, nous dit Jean Harambat, que l’île d’Ulysse se trouve à Ithaque ou ailleurs. Ithaque est une souvenir, un rêve, un mot magique. Il est fou de vouloir réduire la poésie à la réalité. La poésie, ou le dessin, transforment et déforment ce que nous prenons pour la réalité et nous font ainsi accéder à une vérité et une beauté supérieure. harambat_2 Chacun de nous possède en lui son Ithaque, point de départ de notre voyage au long de la vie. Le grand poète grec Constantin Cavafy conseille :

“Mais ne presse pas ton voyage / Prolonge-le le plus longtemps possible / et n’atteins l’île qu’une fois vieux, / Riche de tous les gains de ton voyage.”

harambat_3

Laisser un commentaire