Chas à Aix.

Chas Laborde, Atelier de Cézanne.

chas_expo_aix

A l’occasion des Rencontres du 9e art, l’Atelier de Cézanne a proposé, du 17 mars au 27 avril 2014, une exposition consacrée à Chas Laborde  :

Entre les deux guerres, Chas Laborde prend la température des villes en croquant la rue : visages dans la foule, passants ordinaires, vie quotidienne. Ces flâneries en font le témoin clairvoyant d’un monde qui passe des années folles aux années sombres.

Les visiteurs pouvaient, dans le joli cadre de l’atelier de Cézanne, découvrir les dessins originaux, eaux-fortes ou aquarelles, réalisés par Chas lors de ses voyages de Berlin à New York, de Paris à Moscou, de Londres à Madrid.
Pour le critique Didier Pasamonik :

Au niveau artistique, ces vues urbaines où fourmille une foule grouillante, trépidante, sont fascinantes par leur composition à la fois chargée et très lisible. L’expressivité des visages, dont on comprend qu’ils ne sont pas inventés, forcent à s’attarder sur le moindre détail, criant de vérité. Les touches de couleurs s’éloignent quelque peu du réalisme pour distiller des ambiances et servir également la lisibilité. D’un point de vue sociologique, les reportages de Chas Laborde donnent un éclairage saisissant de la vie quotidienne de ces capitales dont la frénésie s’incarne sur le papier. La photographie de ces populations s’attarde aussi bien sur la bonne société que sur les classes populaires, alternant ainsi les ambiances.

Une visite virtuelle et un compte-rendu de l’exposition se trouve sur le site Actuabd, ici.

Et un court film sur culturebox ici.

Laisser un commentaire